Notre histoire

D’hier à aujourd’hui

Hasard Ô doux hasard, dis-moi que je suis…

C’est en effet par hasard, que Lionel Deuquet – l’un des fondateurs de l’école – découvre le Be-Bop, puisqu’en cherchant un cours de claquette – très en vogue à l’époque – il tombe sur cette danse dont il va devenir l’une des figures majeures.

Au début des années 80, il crée avec Christine Boisney le Temple du Swing afin de promouvoir la pratique du Be-Bop, dont la musique Jazz, plus subtile que le rock, apporte ce petit quelque chose de « chabada », de « swing » que tous deux affectionnent et souhaitent transmettre.

Salle 2

En 1996, suite à une prestation des Rats de Cave dans une émission Tv les plus suivies du moment, ils sont contactés par le Caveau de La Huchette pour y donner des cours. Ce lieu mythique, temple du Jazz, décor de nombreux films – dont le multi-oscarisé « La La Land » – accueille toujours certains cours.

En 1993, Lena – qui a débuté le Be-Bop à 7 ans – intègre la compagnie des Rats de Cave et va contribuer à son évolution. Le trio est formé. En 2009, elle leur propose de développer le west coast swing au sein de l’école. Un succès qui ne cesse de croître à l’image de cette danse venue de Californie.

Les lieux aussi se diversifient, de la Grotte – à La Frette-sur-Seine – à Montparnasse, ouvert en 2021… Entre racines et nouveautés, le Temple du Swing offre aujourd’hui un large choix de danses à deux, nourries par une pédagogie à la fois solide et en perpétuel développement, à l’image de la danse, art vivant aux multiples facettes.

Retour en haut